Recherche Rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

La Nuit des humains

David LLEWELLYN

Titre original : Night of the Humans, 2010
Cycle : Doctor Who  vol.

Traduction de Laurent QUEYSSI
Illustration de Lee BINDING
MILADY, coll. Doctor Who n° 2, dépôt légal : janvier 2012
288 pages, catégorie / prix : 7 €, ISBN : 978-2-8112-0663-5

Couverture

    Quatrième de couverture    
     Le Gyre, l’endroit le plus hostile de la galaxie.

     En deux cent cinquante mille ans, le Gyre a abrité les naufragés Sittuuns, les carnivores Sollogs et la pire des espèces : les humains.
     Le Docteur et Amy arrivent sur ce monde terrifiant pour lequel Sittuuns et humains se disputent la suprématie... alors qu’une comète est sur le point de s’écraser. Lorsque le Docteur est enlevé, c’est à Amy et à un certain Dirk Slipstream que revient la mission de le sauver.
     Mais qui est vraiment Slipstream ? Et que fait-il ici ?

 
    Critiques    
     Voici donc une nouvelle licence chez Milady et, si je ne me trompe pas, la première liée à une série TV. Mais pas n’importe laquelle : Doctor Who. La plus longue série anglaise de SF, qui va bientôt célébrer les cinquante ans de sa première saison, est revenue en force sur la BBC depuis 2005, remportant un succès considérable en territoire anglo-saxon (récoltant quatre prix Hugo sur les cinq dernières années) et, chose nouvelle, est diffusée dans de bonnes conditions dans nos contrées sur France 4.

     Milady a choisi de coller à l’actualité télévisuelle en traduisant directement les livres mettant en scène les personnages des dernières saisons : le onzième docteur (Matt Smith) accompagné d’Amy Pond (Karen Gillan), tous deux présents sur la couverture reprise de l’édition anglaise. Enfin, précisons que ce sont des récits originaux, pas des novellisations d’épisodes, et qu’ils s’adressent avant tout aux fidèles de la série : les protagonistes principaux et le background sont supposés connus du lecteur.

     « La nuit des humains », de David Llewellyn, est donc le deuxième roman de la licence. Le docteur et Amy captent un signal de détresse provenant d’une planète inconnue alors qu’ils se baladent 250000 ans dans le futur. Cet astre est en fait un amas d’ordures, habité par des humains dégénérés, descendants d’un vaisseau échoué sur cette immense décharge. Le Tardis est arrivé peu après un bâtiment Sittuun, une race extra-terrestre venue prévenir les hommes qu’une comète allait détruire ce monde mais dont la moitié de l’équipage a été tué par ces sauvages. Le Docteur et Amy vont essayer de les sauver tous, se heurtant au fanatisme des dégénérés et aux préjugés des sittuns survivants.

     Mélange d’humour et de gravité, rencontre avec des extra-terrestres étranges et des humains dangereux dans un environnement hostile, personnages attachants et délirants, bourré de multiples références, « La nuit des humains » est tout à fait fidèle à l’esprit de la série. Conçu avant tout comme un récit de divertissement sans temps mort, l’auteur n’hésite pas à basculer dans un mode tragique en plongeant le Docteur dans un cas de conscience et à amener un peu de réflexion à ce récit d’aventures. Si les autres romans de la licence sont du même niveau, les fans n’ont pas fini de se réjouir.
 

René-Marc DOLHEN
Première parution : 25/1/2012
nooSFere


 
Base mise à jour le 19 octobre 2014.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2014. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Les PDF sont générés avec le composant ABCPdf de Websupergoo.