Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Album
Wildcats/X-Men - Les Années Noires
Série : X-Men    Album précédent tome 4  Album suivant

Scénario : Warren ELLIS
Dessins : Matt BROOME
Couleurs : Wendy FOUTS, WILDSTORM FX
Encrage : Sean PEARSONS

Soleil , novembre 2000
 
Cartonné
Format 290 x 220
48  pages  Couleurs
ISBN 2-84565-102-3
Voir une planche.
 
Quatrième de couverture
     Vous pensiez qu'ils ne s'étaient jamais rencontrés ? Vous aviez tort !

     Les X-Men.
     Craints et haïs par la civilisation qu'ils protègent, ces mutants aux pouvoirs incroyables luttent dans la clandestinité pour un avenir meilleur.

     Les WildC.A.T.S
     Extraterrestres, humains et hybrides plongés dans un conflit interplanétaire, ils combattent pour libérer la Terre des terrifiants envahisseurs Daemonites et pour la gloire de leur planète d'origine, Khera.

     Des héros à l'imposante individualité, habités par des motivations très personnelles. A maintes reprises, à travers le temps et l'espace, le destin les poussera à ignorer leurs différences et à combiner leurs forces afin de secourir un monde en péril.

     Les années noires.
     Au sein d'un futur cauchemardesque, les derniers super-héros de la Terre se retrouvent prisonniers d'un monde empoisonné par leur présence. Dans un dernier acte altruiste visant à sauver l'humanité, ils font le sacrifice ultime : leurs propres existences.
 
Critiques
     Nous sommes cette fois en 2019, pour l'ultime rencontre entre les WildC.A.T.S et les X-Men. L'humanité a entrepris une guerre contre les mutants et a créé les « sentinelles  », des machines surpuissantes capables de tenir tête aux mutants. Mais les Daemonites se sont emparés de cette technologie et ont fusionné avec elle en des sortes de biomachines invincibles.
     Les mutants, Kherans et soldats sont réduits à l'impuissance, portant en eux des implants qui annihilent leurs super-pouvoirs. Une seule solution  : remonter le temps pour se détruire soi-même, car si les Kherans n'étaient pas arrivés sur Terre, les Daemonites ne les y auraient pas suivis  !

     Comparativement aux précédents tomes, celui-ci est doté d'un scénario beaucoup plus complexe, signé Warren Ellis, qui rappelle évidemment la Guerre des Machines des films Terminator. On pourra regretter un trop grand nombre de personnages, ce qui dilue l'intensité au profit du spectaculaire, ainsi qu'une fin expéditive qui élude allègrement les problèmes posés par le paradoxe temporel (si les super-héros n'existent plus, qui va remonter le temps pour empêcher les Kherans de débarquer  ?), mais à ces détails près, le scénario se montre particulièrement efficace.

     Une nouvelle fois, le graphisme est totalement différent, mais tout aussi superbe que ceux des prédécesseurs. Beaucoup plus sombre et statique, le dessin de Matt Broome est plus « dramatique  ». Les personnages ont des visages parcourus de rides profondes et une stature imposante, monolithique. Brisés, ils sont loin des personnages glorieux d'un Jim Lee...

     Un final impressionnant pour cette étonnante série qui, en quatre volets, permet de découvrir quatre époques, quatre styles totalement différents, quatre approches d'un thème similaire pour créer quatre univers très éloignés l'un de l'autre.
     Le risque de ce genre de série serait que les albums soient inégaux, mais l'ensemble est ici de haute tenue, malgré des scénarios un peu légers. Une œuvre plus que séduisante  !

Pascal Patoz          
nooSFere          
15/01/2001          


Base mise à jour le 19 octobre 2014.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2014